À Propos de Nous

Mission

Notre mission est d’améliorer l’accès à la justice pour les communautés Deux Esprits, trans, non binaires et non conformes au genre (2ETNBNCG). Nous voulons fournir une éducation juridique accessible aux personnes 2ETNBNCG en contestant les politiques transphobes et en plaidant pour une justice sociale transformatrice axée sur la communauté.

Vision

Notre vision consiste à créer un monde exempt de transphobie, de violence systémique et d’injustice, où les personnes Deux Esprits, trans, non binaires et non conformes au genre peuvent s’épanouir.  

Histoire

JusticeTrans a été fondé par Benjamin Vandorpe en 2015 comme première ressource complète permettant aux personnes 2ETNBNCG de mieux comprendre leurs droits juridiques au Canada. Conçue à l’origine comme une application permettant de rechercher facilement dans divers domaines du droit les causes et la législation propres aux personnes 2ETNBNCG, JusticeTrans s’est transformée en site Web et a élargi son champ d’action selon trois axes: création et diffusion de connaissances, défense des droits et service à la communauté. 

Énoncé des Valeurs

JusticeTrans est une organisation dirigée par des personnes trans pour des personnes trans, qui a été fondée sur la conviction que tout le monde, quelle que soit son identité ou son expérience vécue, devrait avoir accès à la justice. Notre approche est centrée sur les principes de décolonisation, d’anti-oppression, de justice sociale transformatrice, d’intersectionnalité, d’aide mutuelle et d’accessibilité. Nous reconnaissons que de nombreuses personnes Deux Esprits, trans, non binaires et non conformes au genre (2ETNBNCG) font face à des obstacles supplémentaires pour accéder à la justice en raison de l’intersection d’identités marginalisées et d’expériences vécues, et nous cherchons à donner la priorité à ces voix dans le travail et la direction de notre organisation. Grâce à nos efforts pour reconnaître la diversité des besoins en matière de justice au sein des communautés 2ETNBNCG, nous nous engageons envers qui suit: 

    1. Nous appuyons fermement la souveraineté autochtone et reconnaissons la nécessité de décoloniser la justice et de placer les Autochtones au cœur de nos revendications et de notre programmation. 
    2. Nous reconnaissons les préjudices que le système actuel de services policiers et de justice pénale cause aux Noirs, aux Autochtones et aux personnes de couleur et nous appuyons le définancement de la police comme première étape vers l’abolition complète de la police et des prisons. 
    3. Nous constatons les effets néfastes des politiques d’immigration restrictives sur les migrants et les réfugiés.  
    4. Nous croyons que le travail du sexe est un travail et qu’il doit être entièrement décriminalisé. 
    5. Nous croyons en l’importance de la réduction des méfaits en ce qui a trait à la consommation de drogues, notamment aux sites de consommation sûrs, à un approvisionnement sûr et à la décriminalisation de toutes les drogues. 
    6. Nous nous efforçons de rendre nos espaces accessibles à tous et nous pensons qu’un handicap ou la neurodiversité ne devrait pas limiter l’accès d’une personne. 
    7. Nous croyons que la justice va au-delà du système juridique colonial et comprend des interventions communautaires aux méfaits. 
    8. Nous nous engageons à adopter des pratiques de travail non exploitantes et à offrir une rémunération équitable.  
    9. Nous croyons que notre organisation est plus forte lorsque nous écoutons et agissons en fonction des commentaires continus et constructifs provenant des communautés 2ETNBNCG. 

Partenaires

Femmes et Égalité des genres Canada finance actuellement notre projet d’accès à la justice et de renforcement des capacités pour les trans grâce à une généreuse subvention. Ce projet augmente considérablement notre capacité à remplir notre mission d’améliorer l’accès à la justice pour la communauté trans

Nous sommes fiers d'être membres du Réseau Enchanté, une organisation qui aide et soutient les organisations communautaires 2ELGBTQ+ à travers le Canada.

La Faculté d’informatique de l’Université Dalhousie offre toute l’année un cours intitulé 'Community Outreach'. Grâce à l’aide précieuse d’étudiants de la Faculté d’informatique inscrits à ce cours, JusticeTrans a pu remanier le site Web.

La Fondation de droit de l’Ontario a accordé une généreuse subvention à JusticeTrans par l’entremise de son pour poursuivre ses services d’information juridique, notamment pour effectuer une refonte du site Web et relancer les applications pour téléphones cellulaires.

Legal Innovation Zone (LIZ) de Ryerson a fourni un espace de travail à JusticeTrans à ses débuts. LIZ est un incubateur de technologies juridiques offrant un espace de travail commun qui aide à soutenir, à favoriser et à élaborer des solutions et des techniques visant à améliorer les services juridiques et le système de justice.

Winkler Institute for Dispute Resolution soutient JusticeTrans depuis le premier jour. En janvier 2016, après le lancement de JusticeTrans, l’Institut a gracieusement publié un  du fondateur, Benjamin Vandorpe, sur l’inspiration qui a mené à JusticeTrans, à sa mise sur pied et à ses plans.

Roxanne Allard est une créatrice d’interfaces utilisateurs, de modèles de sites Web et d’applications. Elle a conçu le logo original de JusticeTrans, que l’on peut voir sur le site. Elle est également cofondatrice d’  et sur le point de lancer .

JusticeTrans logo